Voilà une éternité que je n'ai rien posté sur ce blog.
Peut-être est-il temps de réveiller la bête endormie !....

Je commence ce soir par ma participation au défi illustré proposé par Laurent Arthaud sur son blog Comixheroes.
Voici ma première proposition :

 

Chris O’Brien est le petit-fils de The Clock originel. L’identité du super-héros était un secret familial. Le costume et la mission de porter la justice se transmettait de père/mère en  fils/fille.
Un jour, le père de Chris (qui était victime d’une maladie qui l’affaiblissait) lui demanda de reprendre le flambeau et d’endosser le rôle de The Clock. Mais Chris, jeune homme passionné de vitesse et de courses automobile, ne souhaitait pas perdre son temps à « jouer  les justiciers ».
Mais un jour, Chris eut un terrible accident. Il fut plongé dans un coma artificiel et par la suite, dut entamer une longue période de rééducation. Cette épreuve lui fit prendre conscience que jusqu’à présent, il n’avait rien fait de sa vie, que celle-ci n’avait été que futilité. Il s’entraina ardemment et prit enfin le costume de The Clock. Il devint rapidement un justicier respecté et ne tarda pas à se trouver de redoutables ennemis jurés, un duo de malfaiteurs appelés « FLASHBACK » et « ELLIPSE ».

The Clock utilise une arme dont les différents types de projectiles (explosifs, gaz, éclairants, adhésifs, etc…) ont un effet retardateur.

The Clock utilise également une autre arme : un disque volant et tranchant qu’il porte sur sa cuisse droite.

Le symbole de The Clock est un cadran horaire qui indique 11:11. Il s’agit de l’heure précise à laquelle il est sorti du coma. L’heure de son réveil, de sa prise de conscience, de sa nouvelle vie : l’heure de THE CLOCK.

A bientôt !