Voilà, nous y sommes !! Il est temps de vous révéler les participations au Challenge Art'Ley "Equilibrance"

ArtLey_Gris2

A cette occasion, s'ouvre une nouvelle rubrique du Challenge, à savoir une rubrique Textuelle. Et cela ne vous surprendra pas, c'est Emmessem qui ouvre le bal (et avec talent !!) ;-)

Voici son oeuvre :

EMMESSEM :

 

Mikaboshi

Le Mikaboshi a été créé par les ingénieurs de la Sentai Fujikawa du tristement célèbre Yoshi Iruba, connu dans le milieu de la pègre sous le nom du Shogun « celui qui rend l’Empire meilleur ».

Cette chose a été confiée à Equilibrance afin de les aider à rendre le monde meilleur par le chaos.

Mikaboshi est un genre de samouraï géant avec des symboles du chaos dessinés partout. Son visage est recouvert d’un masque Oni noir et blanc. Il a un sabre dans chaque main.

L’arrière de son corps est fait d’acier et l’avant est fait de laiton. Cet alliage d’alliages stabilisés par une énergie connue uniquement du Shogun le rend extrêmement résistant.

Sa vitesse est pour le moment bloquée à 45km/h mais les ingénieurs essayent de trouver une solution.

De son masque Oni sortent des flammes noires, baptisées « flammes infernales » par les employés de la Sentai Fujikawa.

De plus, ses sabres géants sont extrêmement puissants et évoquent les sabres forgés par Muramasa Sengo, ils peuvent trancher n’importe quel matériau.

Les données qui ont servi à la construction du Mikaboshi sont conservées dans un coffre-fort sous Tokyo. L’opinion publique pense que cette arme est la véritable incarnation d’Amaterasu-Mikaboshi, dieu du chaos japonais qui plongera la Terre dans le chaos avant de la sauver.

Le pilote du Mikaboshi est ironiquement un européen venu au Japon pour s’offrir une nouvelle vie : Sylvain Olmes n’aime pas trop parler de son passé et est devenu mercenaire mais il semblerait qu’il ait perdu tous ceux qui l’entouraient.

Aucune ouverture apparente n’est sur le Mikaboshi. A l’intérieur se trouve un téléporteur relié sans fil à une « montre » qui envoie son porteur dans le robot quand il appuie dessus.

Taille : 4m

Longueur : 1m.

 

Maintenant, place aux illustrations (présentées par ordre alphabétique de leurs auteurs)

ALEX :

arkaneth_Alex_Red

 J'ai opté pour une inspiration égyptienne en mélangeant un corps de fauve, une tête d'hippopotame et des bras humains. Son pouvoir : balancer des rayons par les yeux!

 

BRUCE :

centuris_Bruce_Red

Mark o' Flanerty  était le chef de la sécurité du laboratoire spécialisé dans les molécules pour les  anabolisants  militaires.

Un soir, alors qu' il était dans les couloirs du laboratoire, un attentat  fut perpétré. La bombe explosa juste dans la section des recherches expérimentales,  ce qui  détruisit toutes les recherches en cours 

mais aussi tua presque Mark o' Flanerty  et lui arracha les jambes.   

 Il tomba dans un profond coma qui dura 12 mois

 Pendant ce temps-là, son corps saturé de molécules anabolisantes  se modifia, il devint plus fort,  plus dur

Il passa d'un poids de 60 kg à celui de 120 kg

Les médecins ne savaient plus quoi faire à part attendre et voir jusqu' où cela irait

 Mark finit par se réveiller... un réveil qui ne finirait jamais car depuis ce jour,  il n'eut plus besoin de dormir 

 La société Equilibrance  lui proposa de lui rendre ses jambes. En échange il devait devenir le gardien de leurs labos

 Il accepta sans problème juste au moment où on lui montrait le projet Centaure : un corps de cheval  pouvant supporter son poids,  pouvant atteindre des vitesses de 0 à120 km/h en 15 s.

Il le contrôlerait par des connecteurs cérébraux  greffés dans sa moelle épinière 

Il était prévu d'avoir deux armes, une épée "Épée de la Vérité" qui du bout de  la pointe  prenait  un échantillon de votre ADN  avant de vous autoriser  à entrer dans le site et une "Hache du Jugement " en cristal de diamant", arme de poing  pouvant projeter des faisceaux d'énergie  et couper n' importe quel alliage

 Mark mit du temps à accepter ce poste mais il finit par accepter. Avait-il vraiment le choix ?

Il devient donc le gardien de labo de la société Equilibrance surnommé par les chercheurs "Le Labyrinthe"

Mark prit le nom de Centauris, le gardien du Labyrinthe


COSTA :

Daadagar    Daadagar_Pilote 

DAADAGAR : Cette unité Sol/Air se déplace en rampant à une vitesse de 55 Km/H. Equipée d'unités Anti-G, elle vole à une vitesse de 110 Km/H (ses ailes étant purement ornementales et destinés à ajouter à l'aspect fantastique de la créature)

Ses tentacules lui donnent une grande force de frappe  et de perforation. Elles sont extensibles (1,8X) et génèrent de puissants chocs énergétiques

Elle possède également des capacités limitées d'invisibilité (quelques secondes  seulement mais utiles lors d'un combat où chaque mouvement d'avance sur l'adversaire est un atout)

Son pilote la contôle par des mouvements subtils de son propre corps (les mouvements de celui-ci étant scrutés par des capteurs). C'est ainsi une parfaite symbiose qui s'opère entre l'homme et la machine.

Longueur : 10 M.


KOAN : (qui a eu un souci à la main et n'a pu réaliser que des dessins en N&B. Mais c'est déjà magnifique ! Excusez-moi pour le manque de contraste, je ne suis pas parvenu à procéder aux bons réglages)

Koan

LE SISMOGRIFF

Le Sismogriff est un mécanisme hexapode piloté. Le contrôle est effectué par son piloté agréé via un système de reconnaissance et de direction par connexion neuronale, via un casque corrélateur entre l'homme et la machine.

Le Sismogriff est immense, et accueille son pilote à l'intérieur de son abdomen, qui s’ouvre pour l'accueillir en libérant un fauteuil télescopique.
Une fois introduit, le pilote est recouvert par tout le panneau de contrôle, systèmes ordinateurs casque, gants de connections nerveuses ou il y glisse les mains, bottes et sangles de contention afin d'éviter d'être éjecté, puis d'une seconde couche anti choc et anti détection, déjouant tous les appareils électroniques...

Ses deux membres supérieurs renferment un mécanisme offensif, capable de projeter des impulsions soniques dévastatrices, s’ouvrant telle une bouche végétale à trois mandibules, libérant l'excroissance (canon) meurtrière.

Les deux autres membres situés légèrement en arrière sur la carapace, peuvent être rétractiles dans la première partie, biceps, et sont les membres les plus longs, les pinces renferment d'immenses doubles griffes rétractiles elles aussi, qui peuvent dispenser de terrifiantes vibration ondulatoires, agissant telles d'énormes perceuses marteaux/piqueurs, capable de perforer n'importe quel sol aussi dur qu'il soit et le réduire à l'état de cailloux.

Le Sismogriff est un module foreur, à l'apparence d'organisme biologique mutante ou extra terrestre, afin de masquer son origine mécanique et préserver le secret de l'organisation conceptuelle.

Les deux derniers membres sont des membres porteurs, l'allure de marche du sismogriff rappelle à la fois la marche du gorille, mêlée à celle du crabe.

Le dos du sismogriff est recouvert d'une large carapace rappelant celle de la tortue, dont les écailles amovibles renferment un mécanisme semblable à celui des membres supérieurs, mais libères des charges auto propulsées et guidée par un minuscule mécanisme autour duquel elles gravitent, empêchant sa détection et lorsque la charge explose qu'elle atteigne son but ou non, est totalement détruite, empêchant à nouveau toute découverte quant à son origine véritable.

Le Sismogriff est équipé de systèmes radars les plus évolués autant aériens que terrestre.

dessin_1 dessins_2_et_3

Ce même type de canon se trouve aussi rétracté dans sa gorge qu'il peut libérer, à savoir que sa puissance est bien supérieure à celle de ces membres supérieurs.

Le Sismogriff possède ce qui pourrait s’apparenter à un septième membre, de part sa queue monstrueuse, terminée par une effrayante masse épineuse.

Son embout possède les mêmes propriétés que les griffes à la différence qu’elles sont  beaucoup moindres et non pas la même utilité.

Cette queue est véritablement une arme, constitué d’anneaux tel un serpent sur toute la longueur, elle peut avoir de mouvements de rotation ondulé tes des mouvements à ressorts, ainsi que d’agiter le bout tel une queue de serpent à sonnette, les vibrations émises par les épines permettent une meilleure perforation, cette arme est idéale pour aplatir détruire ou valdinguer tank, camion et autres engins, détruire tout simplement, particulièrement efficaces contre les poutres de soutènement.

La queue est particulièrement agile, rapide, étirable, sa puissance de martèlement est aussi forte qu’un boulet d’engin de démolition dans le bâtiment…

Une autre de ces particularité, c’est en actionnant sa fonction vibratoire, griffant le sol tout en tournoyant sur lui-même ou en balayant dans la direction choisit, le robot, crée un véritable nuage de poussière calcaire, ou en réduisant un peu l’intensivité et en creusant un peu plus profondément, créer une multitude de projection de gravats déprédateurs.

Le Sismogriff est surnommé ainsi, car les ondes qu'il libère de ces griffes s'apparentes à celles telluriques lors d'un tremblement de terre.

Le Sismogriff, peut investir n'importe quelle forteresse ou abattre n'importe qu'elle muraille reposant sur des fondations, simplement en les sapant par le dessous en forant le sol tel un gigantesque ver de terre dévastateur. Nul n'est à l'abri de son ingérence, nulle frontière ne peut l'arrêter.

Etant donné le réel danger pour une ville encore plus une mégapole que représente le déplacement dévastateur de ce mécanisme de destruction, le Sismogriff, libère par un orifice que l'on pourrait qualifier d'anal (telle l'araignée tisse sa toile) un gel qui au contact de l'air se mute immédiatement à l'état gazeux pour se répandre et se fondre sur les débris générés revenir à l'état solide en modifiant les propriétés physique de ses débris, reproduisant en quelque sorte le même mécanisme lors des frictions des plaques tectoniques entre elles, qui à pour propriétés de liquéfier la roche telle la plus puissante des colles et assure la cohésion des montagnes elles mêmes.

Ainsi afin qu'une ville ne s'effondre sur elle même, les dégâts internes causés sont systématiquement réparé en reconfigurant approximativement la configuration originale, grâce à des colonies de nanobots reconstructeurs à l'échelle moléculaire, s'auto détruisant immédiatement et systématiquement une fois leur mission accomplie, lorsque la température s'abaisse lors du séchage.

  Voilà, désolé de ne pouvoir livrer l’encrage en temps et en heure. Lorsque la main ira mieux je pourrais alors reprendre le pinceau, mais là ça n’est pas encore le bon moment, seulement le crayon, tout simplement parce qu’il peut s’effacer plus facilement…

Un hourra pour tous les participants de ce concours qui aura été très motivant dans son concept…


MARTI :

belzeb_Marti         belzeb2BIS

Belzeb est un demonoide d'assaut avec comme propriété de pouvoir lancer des lasers optiques très puissants et de la foudre par ces cornes (genre corno fulgur de Goldorak). Il fait dans les 3 m de haut et pese plus de 2 tonnes. Il résiste aux chaleurs extrêmes et sur de courte distance peut se déplacer à plus de 300 Km/h. La force de ce mastodonte est aussi impressionnante. Ses mains peuvent engendrer des vagues de chaleurs étouffantes.
Le pilote entre dans le cockpit par la "bosse dorsale". Le seul inconvénient vient de son autonomie, Belzeb ne peut fonctionner au maximum de ces capacités que sur une période de 1h30

 

Voilà !! Pour finir, je me suis amusé à faire un rapide montage pour donner corps à ce joli petit groupe (n'ayant pas le temps de m'amuser à dessiner le personnage d'Emmessem, j'ai réalisé une silhouette à partir d'une image trouvée sur le Net)


Equilibrance_Groupe_Red

 

1000 Mercis pour votre participation et votre implication ! C'est toujours un plaisir de partager avec vous !

A très vite dans les Commentaires et pour le thème du prochain Challenge. Portez-vous bien.

Ciao !